FAQ
Quels sont les étapes et délais légaux d’un investissement immobilier ?

A compter de la signature d’un compromis de vente au cours duquel un versement de 10 % du montant de l’acquisition est fait au profit du vendeur, l’acquéreur dispose de 10 jours pour se rétracter. A l’issue de ce délai de rétractation, il faut compter 3 à 4 mois avant de signer l’acte de vente définitif. Dans l’intervalle, en cas d’achat à crédit, l’acquéreur dispose d’un délai d’un à deux mois lié à la condition suspensive de prêt. Une fois l’offre de prêt éditée, la loi Scrivener oblige à 10 jours de réflexion avant que l’emprunteur ne la signe.